Ayurvéda – La constitution parfaite

J’ai souvent entendu ou lu que la constitution parfaite était l’équilibre exact des trois doshas : Vata, Pitta et Kapha.

Chaque personne se fait une idée des inconvénients à être de telle ou telle constitution de naissance et je suis là pour te montrer que chaque constitution a lieu d’être. La vie n’est pas ce jeu de « hasard » qui de temps en temps se plante et nous créé déséquilibrés.

Si tu ne connais pas encore les doshas, je t’invite à lire cet article : Les doshas – énergies de l’ayurvéda.

Pour commencer, rappelons le rôle de chaque dosha dans le corps :

Doshas - fonctions

Tu l’auras compris, les 3 doshas sont présents en chacun de nous et sont indispensables au bon fonctionnement du corps.

Faisons le tour des points perçus comme positifs et négatifs pour chaque dosha :

Kapha Points _positifs_

Pitta Points _positifs_

Vata Points _positifs_

Cet article est là, non pas pour te faire peur quant à ton ou tes doshas dominants mais pour te faire réaliser que tout est imparfait et parfait à la fois.

D’ailleurs, on se rend compte de l’importance de l’imprégnation culturelle dans notre vision de ce qui est bon/bien (représentation du corps, caractère, goûts, rapport à la famille…).

pexels-photo-1266005

La constitution de naissance est ce qui se rapproche de la génétique accompagnée du terrain, c’est à dire tout ce qui a fait l’adulte que tu es devenu. Comme tu le sais, la variété fait la richesse et si tu es né avec une certaine constitution, ce n’est pas un coup du sort mais un cadeau. On peut relier ceci au chemin de vie ou dharma « la conduite juste, le devoir » qui définit ce pour quoi nous sommes sur Terre.

Prenons mon exemple. Mon dosha dominant est Pitta (suivi par Vata), ce qui me donne ce goût pour la justesse, comprendre le monde qui m’entoure et le partage. Sans ce dosha, je ne pourrais pas m’investir dans des recherches sur les sciences ancestrales car je n’aurais peut-être pas les ressources nécessaires (ou l’élan) pour un tel travail.

Ce qui compte, c’est de se connaitre (« Connais-toi toi-même » comme disait quelqu’un) et d’adapter notre vie à qui nous sommes. Choisir les bons aliments, les bonnes personnes, les bons voyages, la bonne routine de vie, tout ceci forme la base de la santé. Ne cherchons pas à être tridoshique (équivalence des 3 doshas), ne partons pas en quête d’une « santé parfaite » comme on chercherait le saint Graal. L’état physiologique est un équilibre dynamique = isotonique qui bouge en permanence et qui définit le vivant.

Pourquoi veux-tu être en santé ? Quel est ton chemin de vie ?

J’espère que ce petit article t’a plu. N’hésite pas à communiquer ou poser des questions via les commentaires. 🙂

Ayurvéda – Le calendrier ayurvédique et les saisons

Bienvenu pour un nouvel article sur l’ayurvéda, médecine ancestrale indienne !

Si tu ne connais pas cette médecine, je te propose de commencer ici :

Qu’est-ce que l’ayurvéda ?

Nous avons l’habitude de diviser l’année en 4 saisons :

  • Le printemps le 21 mars
  • L’été le 21 juin
  • L’automne le 21 septembre
  • L’hiver le 21 décembre

Cependant, les connaissances ancestrales comme l’ayurvéda et la médecine chinoise présente un calendrier bien différent où les solstices et équinoxes ne marquent pas le début d’une saison mais leur apogée.

Petit rappel :

  • Solstice d’été : jour le plus long de l’année
  • Solstice d’hiver : jour le plus court de l’année
  • Equinoxes : point d’équilibre entre jour et nuit

En quoi est-ce important dans notre vie me demanderez-vous ?

Nous savons que les médecines ancestrales considéraient que tout avait un impact sur l’humain et donc sur sa santé (mentale, physique, émotionnelle & spirituelle). Les saisons ne dérogent pas à cette règle et rentrent en considération dans l’équilibre d’une personne.

Phases solaire & lunaire

L’ayurvéda divise l’année en deux périodes :

  • Adana (« saisir »), moitié solaire : la phase septentrionale (mot originaire de la Grande Ourse qui tourne toujours autours du nord) qui s’étend de mi-janvier à mi-juin. Le soleil et le vent assèchent l’environnement par leurs capacités absorbantes. Adana diminue la force et l’énergie de l’individu.
  • Visarga (« le son qui s’éteint »), moitié lunaire : la phase méridionale, qui s’étend de mi-juin à mi-janvier. L’humidité retourne dans la terre et offre une terre généreuse, riche en légumes sucrés.Calendrier ayurvédique

La période du 22 novembre au 9 décembre (appelée Yama Damstra) est une jonction majeure durant laquelle les énergies sont très puissantes et accentuent les déséquilibres. Il est donc important d’être encore plus vigilant durant ces quelques semaines au niveau des choix du mode de vie (alimentation, sport, sommeil, relations) et du climat. Cependant, cette période de vulnérabilité permet une importante transformation (particulièrement psychologique) si nos intentions sont pures.

Chaque intersaison est une zone de vulnérabilité pour le corps, l’individu doit donc faire plus attention que d’habitude à sa routine, son alimentation et son sommeil.

L’ayurvéda différencie donc 6 saisons que l’on peut d’ailleurs recouper aux 6 goûts* (rasa en sanskrit) de l’alimentation : sucré (début de l’hiver), acide (début de l’automne), salé (fin de l’automne), piquant (été), amer (fin de l’hiver), astringent (printemps).

Nous allons faire un tour rapide des saisons et reviendrons sur chacune d’entre elles dans des articles plus détaillés.

L’hiver (Hemanta & Shishira) : 15 novembre – 15 mars

  • Aggravation du dosha Vāta (air & éther), [Kapha (terre & eau) commence à s’accumuler]
  • Caractéristiques : Froid, sec,
  • Force et énergie très élevées
  • Digestion très bonne (le feu digestif – agni – augmente pour réchauffer le corps, cette chaleur reste à l’intérieur du corps et offre donc une digestion optimale)
  • Le corps à besoin d’alimentation nourrissante et chauffante

Le printemps (Vasanta) : 15 mars – 15 mai

  • Aggravation du dosha Kapha (terre & eau) qui s’est accumulé pendant l’hiver et ressort au printemps
  • Caractéristiques : humide, lourd
  • Force et énergie diminuent
  • Digestion plus lente
  • Le corps a besoin de se purifier et nécessite des aliments plus légers et asséchant (ex : asperges, radis, miel, …)

L’été (Greeshma) : 15 mai – 15 juillet

  • Aggravation de Pitta (feu & eau)
  • Caractéristiques : chaud, sec
  • Force et énergie diminuent à leur minimum
  • Digestion la moins bonne car agni (feu digestif) diminue pour ne pas surchauffer le corps
  • Le corps nécessite des aliments refroidissants, sucrés au goût*, liquides et légers pour le système digestif (fruits, pseudo-céréales, feuilles, légumes verts…)

La saison des pluies (Varsha) : 15 juillet – 15 septembre

  • Le dosha pitta est au plus haut
  • Caractéristiques : chaud, humide
  • Force et énergie minimum, ré-augmentent doucement
  • La digestion est faible
  • Le corps a besoin des goûts* astringent, amer et sucré qui diminuent le dosha Pitta

L’automne (Sharat) : 15 septembre – 15 novembre

  • Aggravation de Vāta dosha
  • Caractéristiques : Froid et sec
  • Force et énergies augmentent
  • La digestion peut être variable, instable (passant de bonne à mauvaise et inversement)
  • Le corps nécessite des aliments fibreux (légumes, fruits) pour évacuer les toxines et la chaleur accumulés dans le colon. On cuit les aliments et intègre des épices pour soutenir le feu digestif.

*Les 6 goûts en ayurvéda :

  • Sucré : représente 60% de notre alimentation, fruits, céréales, oléagineux, huiles, sucrants (sirops, sucre de canne, miel, sucre de coco…), viande, poisson, oeufs
  • Salé : sel, algues, poissons, fruits de mer, fromage, viande
  • Acide : fruits acides, produits laitiers, produits fermentés
  • Piquant : épices, herbes aromatiques
  • Amer : légumes, feuilles, épices, plantes, café, cacao
  • Astringent : grenade, thé, vin, baies, raisin

Sources :

  • Ayurveda for dummies
  • easyayurveda.com
  • Charaka Samhita

 

+

Astrologie – les planètes et les jours de la semaine

Bienvenue dans ce voyage dans les différents rythmes de la nature !

Si tu viens d’arriver, je t’invite à commencer par ici où je t’explique ma démarche.

Pourquoi tentons-nous toujours d’être au top de notre efficacité un lundi matin alors qu’on connais tous cette fabuleuse expression : « Comment ca va ? – Comme un lundi« .

Pourquoi « comme un lundi » ? Eh bien parce que nous avons décidé de commencer notre semaine sur un jour influencé par la lune et qui est donc plus propice à l’introspection et à la douceur qu’à la productivité.

 

Les jours de la semaine sous l’influence des planètes ?!

Oui. Mais pas seulement. Je tenterais de te présenter ici tous les liens que j’ai pu faire jusqu’à aujourd’hui (donc liste non exhaustive) entre astrologie, science des chakras, ou encore alchimie grâce notamment à la répétition du chiffre 7.

table_numero_7_de_manuscrit_de_mariage_daquarelle_carte-r2f7df19099ef4159aba0f003e9c77b57_i4tqj_8byvr_324

On le retrouve en effet dans de nombreux domaines :

  • 7 pêchers capitaux
  • 7 nains & Blanche Neige
  • 7 métaux de l’alchimie
  • 7 chakras principaux
  • 7 planètes principales
  • 7 cycles de 7 ans

Sans plus attendre, voici donc une présentation visuelle et (je l’espère) informative des énergies présentes au cours de la semaine. Nous commencerons par Dimanche car bien que notre modèle français commence avec lundi, tu comprendras bientôt que le « jour du seigneur » est bien plus propice au commencement de projets et à la mise en route de l’énergie pour la semaine.


Dimanche

Étymologie :

Dimanche est un des seuls jours de la semaine dont le nom ne se réfère pas à une planète. Il vient du latin « Dominicus Dies » – jour du seigneur. L’espagnol se rapproche du français avec « Domingo« . On retrouve cependant la notion solaire dans les mots anglais « Sunday » et allemand « Sonntag« .

Planète influente : le Soleil – Le roi

  • Élément : Feu
  • Temps de la vie : 20 ans à 30 ans
  • Caractéristiques : Optimisme, bonheur, responsabilité, paternité, lumière masculine, appel du divin, constance, stabilité, idéal, individualité, pousse à se surpasser, courage, vision juste, ambition. Symbôle de l’âme.
  • Signe influencé par le soleil : Lion (masculin – feu)

Soleil-symb

Activités à privilégier: rassemblements (famille, amis), voyages, fêtes (mariage), salutations au soleil, cuisine en famille, mise en place de projets

Couleurs : orange, doré, rouge, jaune

Metal : Or

Point physiologie : le soleil est relié au coeur

Chakra : Plexus solaire → recharge de notre volonté et de notre personnalité

Copy of Chakras3eme Chakra   Le dimanche, je profite donc de moments en famille, je prends le soleil et je débute des projets à plus ou moins long terme que je développerais dans la semaine à venir.

« Rayonner »


Lundi

Étymologie : 

Lundi vient du latin « Lunae Dies » – Jour de la lune (celui-ci, comme les autres à venir, est assez évident). Il en est de même pour l’anglais « Monday », l’allemand « Montag » et l’espagnol « Lunes ».

Planète influente : La Lune – la Reine

  • Élément : Eau
  • Temps de la vie : enfance
  • Caractéristiques : Emotions, créativité, féminité, nutrition, maternité, partage, intuition, art (musique, beaux-arts…), rêve, imagination, sensibilité, douceur, changement. Reliée à l’esprit/le psyché.
  • Signe influencé par la Lune : Cancer (féminin – eau)

 

Lune-symb

Activités à privilégier : méditation, travail sur le psyché, activités artistiques (particulièrement la musique), activités dans l’eau (bain, piscine, canoë…), moments en famille ou entre amis, prendre de nouvelles habitudes pour soi, salutations à la lune.

Couleurs : Blanc – Jaune pâle

Métal : Argent

Point physiologie : la lune agit sur la digestion

Chakra : Chakra sacré → reconnection aux plaisirs, à la sensualité, aux émotions, au mouvant et à l’inconstant.

2eme Chakra

Le lundi, je me reconnecte à l’énergie  maternelle de la Terre, je m’accorde des moments de douceurs ainsi qu’à mon entourage, j’apporte du soin et j’exprime ma créativité.

« Prendre soin »


Mardi

Étymologie :

Du latin « Martis Dies » – Jour de Mars, on retrouve la même racine en espagnol  » Martes ». Le mot anglais « Tuesday » prend racine dans le mot Tīwesdæg = jour de Tiwaz, dieu germanique de la guerre et du ciel (tiens tiens…). Cette même racine aurait donné le terme allemand « Dienstag ».

Planète influente : Mars – le Guerrier

  • Élément : Feu
  • Temps de la vie : 30 à 60 ans
  • Caractéristiques : Énergie guerrière et masculine, dynamisme, concurrence, débats, travail physique, initiative, tourné vers un but, force, courage (sans la maîtrise du Soleil), passion, action, compétition, indépendance, matérialisme, imprévu
  • Signes influencés par Mars : Scorpion (féminin – eau) & Bélier (masculin – feu)

Mars-symb

Activités à privilégier : activités physiques, nouveaux voyages, nouveaux projets, cuisiner avec le feu, travail des métaux, prise d’initiatives

Couleur : rouge

Metal : Fer

Point physiologie : mars agit sur la tête et les muscles

Chakra : Racine → instinct, sécurité, ancrage

1er Chakra

Le mardi, je travail sur mon corps, dans la matière. J’utilise le feu de l’élan (étincelle du Bélier) pour repousser mes propres limites et m’exprimer dans ma nature la plus primordiale.

« Partir à la conquête »


Mercredi

Étymologie :

Tout comme les 2 jours précédents, mercredi est assez explicite et vient du latin « Mercuri Dies » – Jour de Mercure. On retrouve la même racine pour le terme espagnol « Miercoles » En anglais « wednesday » ferait référence à un nom provenant d’Europe du Nord « Woden » ou « Wotan » qui serait un Dieu de la tradition orale (on retrouve ici une caractéristique propre à mercure-Hermes). En allemand, « Mittwoch » signifie simplement le milieu de la semaine.

Planète influente : Mercure – le Prince

  • Éléments : Terre et Air
  • Temps de la vie : adolescence
  • Caractéristiques : Énergie de la communication, négociation, analyse intellectuelle, communication des besoins de l’âme (planète la plus proche du Soleil), enfance (immaturité, joie de vivre, innocence), flexibilité, esprit rationnel, dextérité/action (mains), informations/connaissance (livres, articles, lettres…)
  • Signes influencés par Mercure : Vierge (féminin – terre) & Gémeau (masculin – air)

Mercure-symb

Activités à privilégier : communication juste (sans mensonge, sans injure, sans injustice), affaires/ventes/business, prises de décision, écriture, partage, conférences, échanges entre amis, réalisation des projets initialisés le dimanche, recherche/connaissance

1-electromagnetic-spectrum-me4f6eea1c9d84083a9cb32e9cc26c89d

Couleurs : vert (couleur neutre, au milieu du spectre optique)

Métal : Mercure

Point physiologie : Mercure influence le système nerveux

Chakra : Chakra de la gorge → communiquer, exprimer sa créativité et ses émotions, chanter

5eme Chakra

Mercredi, une énergie légère et presque enfantine me pousse à apprendre, partager et m’exprimer de manière claire et juste.

« Exprimer l’enfant intérieur »


Jeudi

Étymologie :

On retrouve, encore une fois une racine latine « Jovis Dies » – jour de Jupiter que l’on retrouve en espagnol « Jueves« . En anglais, le dieux Jupiter étant l’équivalent du dieux Thorgermanique, on a obtenu le terme « Thursday« . Ce même dieu se retrouve chez les germanique sous le nom de Donarqui donnera donc « Donnerstag« .

Planète influente : Jupiter – Le conseiller/le juge

  • Élément : air & éther
  • Temps de la vie : 60 à 70 ans
  • Caractéristiques : Énergie royale et spirituelle, science, enseignement, gouvernance, expansion (la plus large planète du système solaire), espoir, foi, humanisme, idéalisme, jovialité
  • Signes influencés par Jupiter : Sagittaire (masculin – feu) & Poissons (féminin – eau)

Jupiter-symb

Activités à privilégier : apprendre, étudier (textes anciens, jurisprudence, sciences, philosophie…), projets humanitaires, enseigner, aspect paternel avec les enfants

Couleurs : jaune, doré

Metal : Étain

Point physiologie : Planète reliée à kapha (énergie de terre et d’eau qui lubrifie, construit et relie). Jupiter agit aussi sur le sang, le foie, les artères et les cuisses.

Chakra : Troisième œil → Intuition, intelligence, discernement

6eme ChakraLe jeudi, je suis dans une énergie de réussite, je continue les projets entamés le mercredi.

« Expandre sa part spirituelle et intellectuelle »


Vendredi

Étymologie :

Tout comme les jours précédents, on retrouve une racine latine « Veneris Diem » – Jour de Vénus en français et en espagnol « Viernes ». L’anglais « Friday » et l’allemand « Freitag » feraient référence à la déesse « Frige » ou « Frigga » qui serait équivalente à Venus.

Planète influente : Vénus – La courtisane/ »Happiness manager »

  • Éléments : Eau & Air
  • Temps de la vie : 18 ans à 25 ans
  • Caractéristiques : Féminité, plaisirs (pousse à chercher le bien-être), délicatesse, art, harmonie, beauté, créativité, relations/contacts (rencontres, mariages), sensualité, faculté de ressentir des sentiments, diplomatie
  • Signes influencés par Venus : Taureau (féminin – Terre) & Balance (masculin – Air)

Vénus-symb

Activités à privilégier : sorties (théâtre, restaurant, cinéma…), décoration, cures de beauté, art (théâtre, musique, danse…), jour idéal pour les promesses, les mariages.

Couleurs : Rose, couleurs pastels, blanc

Metal : Cuivre

Point physiologie : Vénus est reliée aux reins (qui régulent la quantité d’eau dans le corps), et au système veineux

Chakra : Cœur → lâcher-prise, amour de soi/de l’autre, connexion à la nature

4eme ChakraLe Vendredi, je me reconnecte à mon coeur et me laisse guider vers le beau. Je lâche prise sur les projets entrepris pour les laisser grandir d’eux-même.

« S’épanouir personnellement pour rayonner »


Samedi

Étymologie :

En français, le mot a pour racine « Sambati dies » – Jour du sabbat, tout comme en allemand « Samstag » et en espagnol « Sabbado« . L’anglais, lui, fait référence à l’influence planétaire avec « Saturday » (jour de Saturne).

Planète influente : Saturne – le serviteur

  • Éléments : Air & Terre
  • Temps de la vie : vieillesse, après 70 ans
  • Caractéristiques : sagesse, introspection, solitude, obstacles (peurs, survie), détachement (planète des yogis, des sages), symbole du temps et de l’intemporel (en vieillissant, nous nous rapprochons d’un âge saturnien), des ancêtres, des racines, de la terre et de la maison familiale. Discipline, réalisme, responsabilité.
  • Signes influencés par Saturne : Capricorne (Féminin – Terre) & Verseau (masculin – Air)

Saturne-symb

Activités à privilégier : méditation/prière, jeune, études philosiques et spirituelles, affaires immobilières (en lien avec la maison), travail nécessitant de la discipline

Couleurs : bleu marine, noir, marron, couleurs sombres

Metal : Plomb

Point physiologie : Saturne influence le dosha Vata (composé d’air et d’éther et responsable de la majorité des déséquilibres dans nos corps) et le vieillissement. Cette planète a aussi un impact sur la peau, les os, le poids (perte de poids lors du vieillissement) et le système nerveux (ex : maladies neuro-dégénératives liées au vieillissement).

Chakra : Couronne → jour de foi, mystères échappant à la conscience

7eme ChakraAprès avoir profité des plaisirs de Vénus, je me détache du matériel et du superflu pour me recentrer.

« Se détacher, connaître mes limites »


On résume !

Semaine - planetes

 

Sources:

http://www.yearlyglot.com/

http://passion-astrologue.com/

http://www.cnrtl.fr/etymologie

https://www.udemy.com/learnvedicastrologypart1

https://yoga-et-vedas.com/

Astrologie et graphologie de Francoise Colin

+

Les doshas – énergies de l’ayurvéda

Si tu ne connais pas ou peu l’ayurvéda je t’invites à lire cet article en premier : L’ayurvéda, à la découverte du vivant ! Tu y découvriras ce qu’est l’ayurvéda et ses grandes lignes.

Aujourd’hui, je vais te parler des doshas !

Les doshas, c’est quoi ?

Définition: énergies vitales et indépendantes responsables du fonctionnement du corps. Ils sont au nombre de 3 et se nomment Vata, Pitta et Kapha.

Doshas

Bon, te voilà bien avancé !

Avec mes mots, ça donne ça : les doshas font partie de ce qui va caractériser un individu. C’est un peu comme la manière de fonctionner de quelqu’un, l’aspect de son physique, sa physiologie, sa psychologie, ses émotions. Nous avons tous les 3 doshas en nous mais en proportion différente.

En effet, notre constitution de naissance correspond au(x) dosha(s) dominants qui s’expriment quand nous n’avons aucun déséquilibre (ce qui est quasiment impossible). Nous avons beau avoir un corps qui fonctionne à peu près pareil dans les grands principes, chaque personne a ses sensibilités, son caractère, son physique qui lui sont propres. C’est pourquoi, il arrive que ton voisin mange mal et fume sans tomber malade alors qu’il te suffit d’un petit « excès » et ton corps t’en veut pendant une semaine ! Injuste, tu diras. Eh bien, pas vraiment, puisque les faiblesses des uns sont les forces des autres et réciproquement.

L’importance des éléments

Ce que j’aime avec l’ayurvéda, c’est que ce n’est pas seulement un type d’alimentation ou un massage à l’huile, mais que ça concerne tous les aspects de notre vie, du climat dans lequel on vit aux relations que l’on nourrit.

Cette science de la vie (littéralement) nous aide à nous rééquilibrer et à être autonomes dans nos choix de vie. Quand on comprend le principe des éléments, on peut définir un véritable « mode de vie » ayurvédique, c’est à dire qu’il est adapté à nous personnellement !

Les 5 éléments sont :

  • L’éther : le plus subtil et léger des éléments, relié au sens de l’ouïe.
  • L’air : Deuxième élément le plus léger, relié au sens du toucher.
  • Le feu : relié au sens de la vue.
  • L’eau : relié au sens du goût
  • La terre : reliée au sens de l’odorat

Les doshas et les éléments

Doshas-2.png

Pourquoi est-ce important de connaître son profil ayurvédique ?

Ça te permet de te connaitre et donc d’adapter ta façon de vivre en fonction de tes doshas dominants (entre autres) et non en fonction du dernier régime ou mode de vie à la mode (paléo, cétogène, high carb, crudivore, vegan, …). Attention, je ne blâme pas ces styles de vie ! Je dis simplement qu’il vaut mieux connaitre ses besoins et sa capacité à assimiler les choses avant de se lancer aveuglément dans une façon de vivre spécifique.

Ceci s’applique à l’alimentation mais pas seulement ! Ce n’est qu’une partie du mode de vie.

On passe à la pratique !

Comment savoir quels sont/est ton/tes dosha(s) dominant(s) ?

Pour un test très complet (et en anglais), je te conseille celui-ci : Doshas – quiz

⚠ On peut facilement confondre une constitution de naissance (prakrti) avec un déséquilibre acquit (vikrti) ce qui rend l’auto-évaluation souvent fausse ou inexacte.

Par ex : Avec le stress, la vie en ville et notre alimentation actuelle, nous avons tendance à aggraver beaucoup vata. Donc il se peut que tu retrouve chez toi des traits appartenant à ce dosha sans avoir une constitution vata dominant.

Si tu souhaites connaitre ta véritable constitution ayurvédique, n’hésite pas à me contacter. Notre échange dure environ une heure durant laquelle nous définissons ensemble les éléments les plus présents dans ton corps et les pratiques qui permettent de maintenir une bonne santé physique, mentale et émotionnelle en fonction du ou des dosha(s) dominant(s).

Caractéristiques des doshas

Voici quelques petits visuels pour avoir une vision générale des caractéristiques de chaque dosha. Souviens-toi que nous possédons tous les 3 doshas en nous mais en différentes proportions.

  • Vata : responsable du mouvement, de la propulsion, de la respiration, des organes des sens, de l’enthousiasme et des besoins du corps (faim, envie de dormir, besoin d’élimination)
  • Pitta : responsable de la digestion, de la thermogénèse, de la couleur de la peau, de la vision, de la compréhension, du goût, de la douceur du corps, du courage, de l’intelligence logique
  • Kapha : responsable de la cohérence, de la cohésion, de la lubrification, du maintien, de la résistance physique & psychologique, de la nutrition, de la régénération des tissus

Kapha

Pitta

Vata.png

J’espère que cette introduction aux doshas t’a plu et rendez-vous dans un nouvel article pour parler ayurvéda !

N’hésites pas à partager ta constitution dans les commentaires !

Pour la définir précisément et recevoir des conseils sur le mode de vie, n’hésite pas à prendre une consultation par ici !

cropped-logo_isorropia_titre_1024.png

+

Le Temps – Energie, vie et cycles

«Essayez d’imaginer une vie sans mesure du temps.

Vous n’y arrivez sans doute pas. Vous connaissez le mois, l’année, le jour de la semaine. Il y a une pendule sur votre mur ou sur le tableau de bord de votre voiture. Vous avez un emploi du temps, un calendrier, une heure pour le dîner ou pour aller au cinéma.

Pourtant, tout autour de vous, la mesure du temps n’existe pas. Les oiseaux ne sont pas en retard. Un chien ne consulte pas sa montre. Le cerf ne s’inquiète pas pour les anniversaires qui passent.»

Le passeur du temps, Mitch Albom

9782266243117ori

Dans notre société, le temps est partout. Même s’il n’est pas un problème en soi, le rapport qu’on entretient avec lui peut le devenir. Combien de fois a-t-on entendu ces phrases « J’ai pas le temps« , « je suis en retard« , « si je pouvais arrêter le temps« , « si je pouvais l’accélérer« , « il n’y a que 24h dans une journée » et tant d’autres ?

Comme c’est une chose qui est présente dans notre vie, qu’on le veuille ou non, autant tout faire pour l’accepter et en tirer partie. Car tu ne seras sans savoir que la vie est cyclique et que chaque étape de ce cycle offre ses opportunités et ses défis.

J’aime l’idée d’Arouna Lipschitzde « se réconcilier avec le temps ».

hourglass-time-hours-sand-39396

Comment faire ?

Comprendre que nous sommes reliés au monde par les saisons, les lunaisons, les jours de la semaine et que ceux-ci nous offrent de magnifiques occasions de nous réjouir d’être en vie. L’hiver, par exemple, n’est pas seulement une saison de déprime et de nuits interminables, elle est reliée à l’énergie de l’eau, à l’introspection, au renforcement du corps et particulièrement du système immunitaire (oui oui). Une fois qu’on comprend ces energies, on peut les utiliser dans notre vie de tous les jours pour faire les choses au bon moment.

Quand on sait que le nouvel an chinois, perse ou encore lunaire a lieu au debut du printemps, on comprend que se lancer dans de nouveaux projets et dans des « bonnes résolutions » en plein mois de janvier n’est pas la meilleure chose à faire si on veut du changement sur le long terme.

Dans cette série d’articles, je vais te présenter les différents cycles qui rythment notre vie (années, mois, jours, heures) avec l’appui des connaissances ancestrales(ayurvéda, médecine chinoise, astrologie) et aussi de ma propre expérience. Comprendre les différentes energies et la danse des éléments nous permettra de reprendre notre pouvoir. Celui que l’on a trop souvent laissé de côté en se pensant victime des événements.

En attendant, je te propose ce petit exercice pour prendre conscience de ton rapport au temps :

Trouve un endroit calme, ferme les yeux et respire profondément, sans forcer. Après être revenu à ton souffle pendant quelques instants, laisse tes pensées circuler sans t’y arrêter. Place toi en observateur comme si tu regardais des nuages passer dans un ciel bleu. Comment sont ces pensées ? Quel en est le thème ? Penses-tu a ce qu’il te reste à faire avant la fin de journée ? Te refais-tu, plein de nostalgie, le film d’évènements passés ? Observe.

« Ne cherchez pas le passé, ne cherchez pas le futur;
le passé est évanoui, le futur n’est pas encore advenu.
Mais observez ici cet objet qui est maintenant. »

Bouddha

On se rend compte que la majeure partie du temps, nous sommes soi dans le passé(regrets, souvenirs, remords) soi dans l’avenir(demain, dans 10 ans, projets). Nous vivons rarement au présent. Moi la première d’ailleurs. Je croyais, par exemple, que le bonheur appartenait au futur, qu’un jour, je serais fière de moi.

« Lorsque vous marchez, mangez et voyagez, soyez présents.
Sinon, vous passerez à côté de la majeure partie de votre vie. »

Bouddha

Si, comme moi, tu veux profiter de la majeure partie de ta vie et faire les choses au bon moment, je t’invite à me rejoindre dans cette exploration du temps, des cycles et de l’énergie.

La série sur le temps :