Ayurvéda – La constitution parfaite

J’ai souvent entendu ou lu que la constitution parfaite était l’équilibre exact des trois doshas : Vata, Pitta et Kapha.

Chaque personne se fait une idée des inconvénients à être de telle ou telle constitution de naissance et je suis là pour te montrer que chaque constitution a lieu d’être. La vie n’est pas ce jeu de « hasard » qui de temps en temps se plante et nous créé déséquilibrés.

Si tu ne connais pas encore les doshas, je t’invite à lire cet article : Les doshas – énergies de l’ayurvéda.

Pour commencer, rappelons le rôle de chaque dosha dans le corps :

Doshas - fonctions

Tu l’auras compris, les 3 doshas sont présents en chacun de nous et sont indispensables au bon fonctionnement du corps.

Faisons le tour des points perçus comme positifs et négatifs pour chaque dosha :

Kapha Points _positifs_

Pitta Points _positifs_

Vata Points _positifs_

Cet article est là, non pas pour te faire peur quant à ton ou tes doshas dominants mais pour te faire réaliser que tout est imparfait et parfait à la fois.

D’ailleurs, on se rend compte de l’importance de l’imprégnation culturelle dans notre vision de ce qui est bon/bien (représentation du corps, caractère, goûts, rapport à la famille…).

pexels-photo-1266005

La constitution de naissance est ce qui se rapproche de la génétique accompagnée du terrain, c’est à dire tout ce qui a fait l’adulte que tu es devenu. Comme tu le sais, la variété fait la richesse et si tu es né avec une certaine constitution, ce n’est pas un coup du sort mais un cadeau. On peut relier ceci au chemin de vie ou dharma « la conduite juste, le devoir » qui définit ce pour quoi nous sommes sur Terre.

Prenons mon exemple. Mon dosha dominant est Pitta (suivi par Vata), ce qui me donne ce goût pour la justesse, comprendre le monde qui m’entoure et le partage. Sans ce dosha, je ne pourrais pas m’investir dans des recherches sur les sciences ancestrales car je n’aurais peut-être pas les ressources nécessaires (ou l’élan) pour un tel travail.

Ce qui compte, c’est de se connaitre (« Connais-toi toi-même » comme disait quelqu’un) et d’adapter notre vie à qui nous sommes. Choisir les bons aliments, les bonnes personnes, les bons voyages, la bonne routine de vie, tout ceci forme la base de la santé. Ne cherchons pas à être tridoshique (équivalence des 3 doshas), ne partons pas en quête d’une « santé parfaite » comme on chercherait le saint Graal. L’état physiologique est un équilibre dynamique = isotonique qui bouge en permanence et qui définit le vivant.

Pourquoi veux-tu être en santé ? Quel est ton chemin de vie ?

J’espère que ce petit article t’a plu. N’hésite pas à communiquer ou poser des questions via les commentaires. 🙂

Une réflexion au sujet de « Ayurvéda – La constitution parfaite »

  1. Merci Manon pour cette petite mise au point qui correspond tout à fait à ce que je viens d’entendre dire en Inde il y a quelques jours !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s